THERAPIES BREVES

Hypnose et Sophrologie


Résoudre en peu de temps et d’une manière efficace et durable la plupart des problèmes psychologiques est l’ambition des Thérapies Brèves.

Les Thérapies Brèves reposent sur les problèmes réels du patient et sollicite sa participation active en vue du changement qu’il souhaite.

Elles ne s’attardent pas au “pourquoi je vais mal” et s’inscrivent plus dans une logique de “comment faire pour aller mieux”.

La Thérapie Brève vise surtout un changement du comportement dans l’inconscient ou l’apaisement d’un symptôme (phobies, angoisses, stress …).

Chaque thérapie est unique puisque chacun d’entre nous est différent et c’est donc une aide sur mesure que je vous propose. Mais c’est vous en tant que patient qui êtes acteur de votre demande, et sans votre participation active, il ne peut y avoir de résultats probants.

Je vous propose une approche globale de plusieurs techniques pour mieux m’adapter à votre cas.


> Hynose Ericksonnienne


L’hypnose Ericksonnienne Lien :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Erickson

L’hypnose pratiquée selon Erickson est une hypnose dite « éveillée » où le patient est en état modifié de conscience. Elle n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle et se distingue aussi de l’hypnose traditionnelle, plus directive, qui cherche à obtenir l’adhésion rapide de la personne.

L’hypnose Ericksonienne est ouvertement suggestive et permissive, pour que la personne s’autorise simplement à être elle-même, ce qui peut changer beaucoup, ou juste ce qu’il faut.

C’est une thérapie fondée sur la relation patient- thérapeute et le respect absolu du sujet.
L’état d’hypnose est un état naturel et vous le vivez plusieurs fois par jour. Vous avez très certainement déjà eu la sensation lors d’un trajet en voiture d’être arrivé sans avoir eu conscience du chemin parcouru, une partie de vous a regardé la route et une autre partie a rêvassé. Vous étiez toujours conscient et réactif s’il y avait un besoin. C’est la même chose quand on est plongé dans un livre ou un film captivant.
Vous avez donc déjà expérimenté l’état modifié de conscience.

Sous hypnose, on ne perd pas son libre arbitre, bien au contraire, c’est un état d’hyper vigilance où les limitations habituelles de la pensée sont mises entre parenthèses et il est absolument impossible de faire faire quoique ce soit à une personne qui soit contraire à ses valeurs, ses envies.
L’état modifié de conscience permet de rentrer en communication directe avec l’inconscient pour apporter les changements et gagner en rapidité et en efficacité pour la thérapie.

L’inconscient est un réservoir inépuisable de ressources, il favorise l’apprentissage de nouveaux comportements et met en place des solutions pour résoudre vos problèmes. En réveillant ses aptitudes peu exploitées et son pouvoir d’auto guérison, le patient réorganise ses perceptions et fait les meilleurs choix à sa disposition. Le praticien est simplement présent pour faciliter cette communication. Grâce à cela, il est possible d’obtenir des changements rapides, sans nécessairement connaître la cause du problème.


> Sophrologie


Le terme Sophrologie vient du grec, Sos (harmonie, équilibre), Phren (conscience, esprit), Logos (parole, étude, science).
C’est un ensemble de techniques et de méthodes qui ont pour support le corps.

Ce travail d’éveil permet de reprendre contact avec soi et d’aller à la découverte de ses aspects positifs et négatifs.
C’est un temps précieux pour faire le point, pour mieux comprendre son histoire et pour prendre le recul nécessaire. En revenant à son essentiel, il est possible de se réconcilier avec son corps, avec son image et avec sa vie.

Elle est plus qu’une simple relaxation. En sophrologie, le fait d’être présent à soi, attentif à ce que l’on sent, éprouve ou fait dans « l’ici et maintenant » est tout aussi important que le fait de vouloir se détendre.
Il s’agit d’une démarche de découverte de soi, de ce qui peut se vivre à travers le corps et la conscience corporelle, dans la relation à la vie, aux autres, à soi.

La sophrologie est issue du rapprochement des médecines traditionnelles orientales, et d’approches plus récentes empruntées à la psychologie occidentale, à notre connaissance du cerveau et de la physiologie humaine.
La plupart d’entre nous anticipe et appréhende sans cesse l’avenir. Ceci nous rend indisponible à la vie. La sophrologie apprend à vivre le plus possible dans le présent, c’est-à-dire là où nous sommes et dans l’état dans lequel nous sommes. Elle aide à se découvrir dans toutes ses dimensions, au-delà des pensées et de l’agitation de l’esprit.

Une relaxation générale qui permet une mise au repos complète de l’organisme avec une bonne récupération physique et mentale.
Des exercices de visualisation, d’imagerie mentale, nous apprennent à développer nos facultés de perception et notre créativité.

Vous apprenez à connaître votre corps, à l’accepter en développant votre schéma corporel par la prise de conscience des sensations. Les techniques de sophrologie apprennent à amortir nos émotions et à contrôler nos réactions.

Nous découvrons que notre qualité de vie est liée aussi à la qualité de la relation que nous avons avec notre corps, avec nous-même.


> La sophrologie ludique  

n’est pas une autre sophrologie.


C'est une pédagogie de la sophrologie sociale et du développement personnel, une manière agréable entre légèreté et profondeur d’aborder la connaissance de soi et l’évolution personnelle.
C'est une pédagogie créative de la conscience, une manière agréable et simple d'aborder le développement personnel et la connaissance de soi. C'est un moyen pour transmettre la sophrologie à differents publics avec clarté, adaptabilité et créativité. Un moyen pédagogique incluant le corps, la conscience, le mouvement et la créativité.
Elle rend plus accessible, adaptable et applicable la sophrologie dans la vie de tous les jours et permet d'aborder le développement personnel et la connaissance de soi.